mercredi 7 mars 2012

Adieu mon cher ami.

Roland Dams vient de nous quitter lundi, il avait 80 ans.
Avec lui, c'est un savoir inestimable qui disparaît.
Roland était vétérinaire, spécialisé en génétique. Il s'était mis en tête de reconstituer la Barbezieux il y a une vingtaine d'années, et la Le Mans plus récemment. Quel travail magnifique également sur les oies de l'Ain.

Il y a 12 ans Roland m'avait donné mes premières Barbezieux, les vraies, celles des oeufs énormes, celles des tarses immenses, celles qui ressemblent aux anciennes gravures. Depuis elles n'ont plus jamais quitté mon élevage. En août 2011 lors de l'une de ses quelques visites annuelles à La Ruchotte, j'ai pu lui  présenter un coq reproducteur exceptionnel en type et en poids, ce fut pour lui un grand bonheur. Pour reconstituer ces races magnifiques, il disait qu'il allait à "la pêche aux gènes", sa patience n'avait d'égale que sa passion. Il était également un gourmand doublé d'un gourmet hors pair, j'ai encore le souvenir 15 ans après d'un coq Barbezieux aux Côteaux Du Lyonnais qu'il m'avait cuisiné et que nous avions dévoré tous les deux arrosé de Côteaux Du Lyonnais. Avec le recul je crois que ce plat magnifique a influencé énormément, toute ma cuisine actuelle... Et que dire de son canard à la Flamande! De son crête pale en cocotte...

Il a été pour moi, un conseiller de tous les instants, nous avions lié une amitié durable et complice.
Quand je me suis installé à La Ruchotte en 2002, Roland nous a beaucoup soutenus dans notre projet.
Son aide fait que l'élevage de volailles de La Ruchotte est ce qu'il est aujourd'hui, c'est dire un élevage où l'on élève de véritables races anciennes... Les éleveurs de la Bresse AOC lui doivent également beaucoup, car il n'a eu de cesse de travailler à l'amélioration de la qualité de celle-ci. Et que dire des gens du Cros de La Géline...
Nous partagions également la passion des livres anciens sur l'aviculture et échangions régulièrement des infos trouvés deci delà sur notre chère Barbezieux.
 Roland avait un don pour le dessin des poules.

 En 2011 au petit restaurant du village, en compagnie de Roland Bernigaud (ancien directeur du centre de Béchanne où tous les poussins Bresse sont produits), Roland Grinand (technicien du centre et sélectionneur hors pair), les 2 aides et soutient de Roland et votre serviteur...
 Explication de technique de verrerie.
  Les épagneuls...
Il était engagé pour nos races françaises et avait grandement participé à la création de notre confrérie des Francs Priseurs de Gélines, dont il avait trouvé le nom.
C'était un homme de savoir: verrerie, littérature, théâtre, étains anciens, gastronomie, religion, sciences, animaux et tant d'autres choses. A 80ans il avait une vivacité et une jeunesse d'esprit comme on en voit peu et c'est une des raisons pour laquelle sa disparition est si difficile à admettre.

Nous allions fêter ses 80 ans en avril prochain, une grande fête se préparait pour l'occasion et il s'en faisait une joie. Aujourd'hui j'ai une pensée pour ses amis proches, Jean-Roger, Frédéric, Daniel, Alain, Guy, André, Arnaud, les deux Roland, tous les jeunes qui entretenaient sa propriété, Jean-Luc et Françoise et tant d'autres.
Nous nous retrouverons tous samedi en l'église de Saint-Laurent-D'Agny pour lui rendre un dernier hommage.
Mon cher, vous m'aviez demandé de ne pas attendre que vous soyez mort pour vous tutoyer, mais je n'ai jamais pu tellement j'avais de respect pour vous!
Aujourd'hui j'ai simplement envie de vous dire "vous me manquez mon Cher, adieu".