mardi 20 septembre 2011

Liens cachés d’experts de l’EFSA avec l’industrie agroalimentaire


Une enquête, menée par l’Observatoire Européen de l’Entreprise (1) et le Réseau Environnement Santé (RES), est venue confirmer les conflits d’intérêts sévissant parmi les experts conseillant l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) sur la sécurité des additifs alimentaires. En effet, deux des nouveaux experts, nommés par l’EFSA pour être membres du groupe scientifique chargé d’examiner les additifs alimentaires, ont dissimulé des activités de conseil pour l’Institut International des Sciences de la Vie (ILSI) (2). Or, selon RES, ce dernier est un groupe de réflexion et de pression financé par l’industrie agroalimentaire.

D’autres cas « d’abus de confiance » au sein de l’EFSA ont déjà été mis en évidence en juillet dernier. Unprécédent rapport du CEO avait, alors, dévoilé la position ambiguë de quatre membres de ce même groupe scientifique de l’EFSA. Là encore, les preuves attestèrent d’activités passées de consultant pour le compte de l’ILSI, volontairement tues. Le rapport en question indiquait également que 11 des 20 experts du groupe présentaient un conflit d’intérêt, tel que défini par l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE). Dans l’immédiat, le CEO et RES ont écrit à l’EFSA afin d’exiger le renvoi des deux experts. Ils ont également fait parvenir un courrier au commissaire de l’Union européenne, Maroš Šefčovič, l’exhortant à adopter de nouvelles règles encadrant les conflits d’intérêt au sein des agences de l’UE.
Cécile Cassier

1- CEO (Corporate European Observatory).
2- ILSI – International Life Sciences Institute.